Les Gorges de la Suissesse

Sorti de Rosières, on s’enfonce dans les gorges de la Suissesse. Passé les dernières maisons, il ne reste plus qu’une nature à laquelle l’Homme s’est adapté pour faire passer le train. Viaducs, murs de soutènement, on se balade au bord du vide. On perd doucement les derniers repères qui nous rattachent au quotidien…Quel ressourcement!

Catégories

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*